Dernière ligne droite !

Nous sommes heureux de vous retrouver à l’approche de la dernière ligne droite de notre volontariat, après 5 mois de mission !

La vie à Campeche

Elections

Après vous avoir parlé des élections lors de la dernière Newsletter, sachez qu’après diverses contestations, heurts, recomptages et décisions juridiques, le pouvoir politique de l’Etat de Campeche va changer de parti. Fini le PRI (Parti Révolutionnaire Institutionnel, centre-droite) après plus de 100 ans de gouvernance ! Place à Layda Sansores, du parti de gauche Mouvement de Régénération Nationale, comme l’actuel président de la République, qui entrera en poste en septembre. Cela pourrait avoir des conséquences pour Bancampeche, l’un de nos partenaires qui nous a présenté des socias, car c’est une banque d’Etat.

Covid

En ce qui concerne le COVID, ici les décisions et les mesures sont prises à la semaine. Ainsi il y a un mois, après une hausse des cas de contamination, nous avons eu le droit à une semaine en “zone orange”. La vie était moins agréable après la fermeture de plusieurs endroits et l’interdiction de faire du sport. Mais depuis la vie a repris son cours normal et nous espérons que cela continue jusqu’à la fin de notre séjour

campeche de nuit, ville mexicaine, coucher de soleil, election et socio
Socia Maribel en pleine fabrication de son pain français

Notre mission

Au cours de cette seconde période d’accompagnement, nous nous sommes concentrés sur 5 socias qui étaient les plus intéressées et disposées pour notre suivi. 

Maribel

A Campeche, nous accompagnons Maribel qui tient une boulangerie et un stand au sein du marché principal de la ville. Ce fut l’occasion, de nuit, d’aller voir comment ils faisaient leur pain et notamment leur “pain français” (pan frances), qui pourrait s’apparenter à notre baguette. On a noté la spécificité de leur recette avec l’ajout de sucre ! Surprenant mais le résultat est bon et original, même si cela reste très différent de notre baguette. Petite parenthèse sur la cuisine mexicaine qui mélange des ingrédients d’une manière dont nous n’aurions pas idée ! Comme par exemple la “marquesita” qui est une crêpe au chocolat avec du fromage râpé ! Là encore, surpris de l’idée mais aussi du goût qui est plutôt agréable. Pour revenir à Maribel, nous l’accompagnons sur la partie administrative pour tendre vers un peu plus de professionnalisation.

Judith

Pour le reste, nos socias se trouvent à Champoton. Comme Judith, dont le restaurant, pas très bien situé (une petite aire d’autoroute avant Champoton au bord de la mer) souffre beaucoup depuis la pandémie du nombre de clients qui a largement baissé. Malgré la difficulté morale, Judith a refait la toiture extérieure de l’espace sur la plage pour donner plus de cachet à son restaurant. D’autre part, c’est la dernière ligne droite où nous continuons de l’accompagner sur la communication. 

Rubi et Ale

Il y a aussi Rubi et son mari Ale qui tiennent, respectivement, une papeterie-cyber et un business de produits de nettoyage et d’entretien. Tout ça au même endroit, dans la partie arrière et la cour de leur maison. Il a donc fallu réorganiser les deux espaces pour éviter qu’ils se marchent dessus. Cette réorganisation s’est accompagnée d’un grand rangement de l’espace de stockage de Rubi. Suivi donc d’un grand recyclage de nombres produits papier qu’elle possédait mais qui n’était plus utilisés. Il est important de noter que Rubi et Ale sont pleinement impliqués dans le recyclage et la volonté d’avoir un business respectueux de l’environnement. Nous avons ramassé plus de 100 kilos de papier afin qu’ils soient recyclés. Ale réutilise les bouteilles en plastique afin d’y mettre le contenu de ses produits et de les vendre. De plus, Ale encourage ses clients à revenir avec les bouteilles pour les remplir à nouveau lorsqu’ils souhaitent se réapprovisionner. Prochaine étape, rassembler tout le carton qu’ils stockent depuis des mois pour qu’il soit recyclé.

Enfin, Rubi peut désormais compter quotidiennement sur l’aide d’une jeune femme payée par l’Etat et apprendre à ses côtés. Cela lui sera très utile notamment lors des journées de rush. Notamment autour de la vaccination qui a lieu sur la place à côté de son établissement, où de nombreuses personnes viennent imprimer leur convocation chez elle. La vaccination (gratuite) est organisée en plein air, sous un porche, et encadrée par l’armée. 

Socia Rubi recyclage papiers Champoton mexique
Ale recyclage et upcycling bouteilles en plastique

Karla et Ysena

Pour terminer, il y a Karla et Ysena qui possèdent un restaurant. Nous les accompagnons sur deux volets. Le premier est l’apprentissage et la pratique de l’anglais pour Karla qui souhaite améliorer son niveau afin d’obtenir une certification.

Le deuxième est autour de la communication du restaurant afin d’attirer de nouveaux clients de manière plus originale. Après avoir déjà réalisé une vidéo invitant les gens à venir manger en espagnol, anglais, français et wolof, Thomas s’est prêté dernièrement à un défi : manger entièrement une sélection de leurs produits face à un autre compétiteur de Champoton. Au menu : une charola qui contient 20 pièces à déguster, normalement pour 4 personnes. Et tout ça en live pour inviter les gens à commander des charolas. Finalement, aucun des deux n’a réussi à finir, n’en mangeant que la moitié… Mais l’opération de communication a eu son petit succès. 

restaurant Mexicain de Carla et Ysena accompagné par Thomas et Khadim

Cette dernière ligne droite et ce dernier mois de mission sera donc l’occasion de terminer correctement notre accompagnement et de préparer la transition avec les deux futurs binômes qui arriveront en août. Nous avons déjà dû dire au revoir à Emma et Josselin qui ont terminé leur volontariat et sont rentrés en France. Il n’y a plus qu’Ines qui sera avec nous pour effectuer la transition avec les socias qui souhaitent prolonger leur accompagnement avec Impulso. 

A très vite pour de nouvelles aventures et la fin de notre mission !

Thomas et Khadim