Le départ se rapproche !

Hola a todos,
Nous sommes désolés d’avoir tardé à vous envoyer notre newsletter mais nous avons eu beaucoup de travail. Et surtout beaucoup de changements dans notre aventure, que nous allons vous narrer ! Et le départ se rapproche !

Ines et Lucas sont devant un temple maya au Mexique, la pelouse est jaune/ornage à cause de la chaleur

A propos de nous !

Beaucoup de changements ont eu lieu. Tout d’abord, Lucas a dû quitter l’aventure. Une opportunité lui a été proposée qu’il ne pouvait refuser. Je termine donc la mission seule épaulée tout de même des autres binômes.

Comme prévu, nous avons eu la possibilité pendant 2 semaines de voyager.
Au programme de ce périple, l’État le plus pauvre du Mexique : les Chiapas, où vit une grande partie du peuple indigène. Parfois rebelle, il manifeste et revendique son droit et son autonomie. Notamment autour du mouvement Zapatiste depuis le milieu des années 90. C’est une partie préservée du pays. De nombreuses cascades, de magnifiques sites archéologiques mayas, des canyons, des cavités, des lagunes et des villes traditionnelles et historiques.
 
Nous avons quitté la jungle pour rejoindre l’Etat d’Oaxaca. Le paysage est très différent, car ce sont de grandes plages du Pacifique où les vagues attirent de nombreux surfeurs du monde entier. Nous avons visité sa capitale, Oaxaca de Juarez ainsi que la ville de Monte Alban et son site archéologique inscrit au patrimoine de l’Unesco. Une merveille pour les yeux !
 
Cette coupure nous est apparue comme essentiel dans ce voyage, car elle est intervenue à un moment où le mal du pays se faisait sentir. Nous sommes donc rentrés d’une belle énergie et galvanisés par les actions de nos socios qui avaient mis en place nos différentes propositions et conseils.
 
Cependant, Covid oblige, j’ai dû reprendre une pause « forcée ». Aucune forme grave, mais à la suite des défenses immunitaires certainement très affaiblies j’ai développé une infection. J’ai subi une intervention chirurgicale et après deux semaines compliquées, tout va bien. Il y a toujours du bien à découvrir dans le mal.

C’est grâce à cette épreuve difficile, que je peux aujourd’hui témoigner de la grande générosité et gentillesse des Mexicains. C’est très naturellement que plusieurs de mes socios m’ont proposé leur aide.

Je souhaite remercier une famille en particulier, dont la maman infirmière à la retraite, m’a pris sous son aile protectrice ! Elle m’a organisé des rendez-vous chez différents médecins, m’a accompagné, a veillé sur moi quand j’étais au plus mal, m’a assisté et rassuré le jour de mon intervention puis m’a hébergé pour surveiller mon évolution. Je ne remercierai jamais assez cette famille que je considère aujourd’hui comme la mienne. Le Mexique c’est aussi ça et c’est cette image que je veux aujourd’hui au travers de mon témoignage mettre en évidence.

cascade et lac du Chiapas au Mexique
Canon connu au Chiapas, découverte de la région mexicaine, grandes montagnes et rivière

Nos socios

Cinthya Tapas

Les travaux du restaurant sont pour l’instant en attente car il est très compliqué d’obtenir le permis de construire. Nous sommes donc suspendus à cette décision. Pour profiter de ce temps, c’est du côté de sa fille que nous travaillons. Actuellement en école vétérinaire, elle souhaite avoir sa propre ferme pour pouvoir cultiver ses terres et proposer des produits frais aux restaurants. Elle souhaiterait également développer un élevage porcin et permettre à des jeunes en décrochage scolaire, d’apprendre les métiers en lien avec la ferme et les animaux. Nous travaillons sur la mise en place d’un « business plan » à présenter aux organismes de prêts.

Akrab Studio

Pour rappel, Eriberto a une entreprise de produits de publicité. J’ai créé avec lui son guide commercial. Pour étoffer son offre et répondre aux besoins du marché, il a été décidé de développer une réponse digitale. En effet, Eriberto souhaiterait proposer à ses clients de les accompagner dans la gestion de leurs réseaux sociaux. Néanmoins, il lui manque quelques connaissances essentielles. Mon rôle ici, a été de lui montrer la complexité du sujet, et de mesurer le potentiel qu’offre cet axe de travail pour son entreprise. Parce qu’une vraie compétence est primordiale, j’ai mis en place une proposition de partenariat avec un gestionnaire « Freelance ».

Lulu Belleza

Maria a sa boutique de produits de beauté. À la suite de la pandémie, il a été constaté que les clients se déplacent de moins en moins pour faire leur achat. Nous avons créé un site internet où elle propose ses produits et là encore, je lui apprends à développer ses réseaux sociaux. Nous avons réalisé des « videos live » où elle parle d’un sujet précis en présentant son offre. Un franc succès ! Le travail avec Maria est difficile car elle est très susceptible. Un réel problème dans son activité est l’aménagement de sa boutique, mais elle n’en a pas conscience. J’organise la présentation d’autres boutiques, qui montrent vers quoi elle devrait évoluer, en considérant ses moyens.

La Nueva Campechenita

Rafael et sa fille, Azucena, souhaitaient avoir un autre stand de pain mobile. Le but était de pouvoir développer leur activité dans les différents parcs. Nous avons lancé une étude de financement mais avons été obligés de mettre en « standby » ce projet à cause de la fermeture ordonnée des parcs par mesures de restrictions sanitaire.

Teresita avec sa fille Cinthya, toutes les deux entrepreneurs devant un arbre
Maria, gérante de la boutique et onglerie Lulue Belleza en pleine manucure

Nos anecdotes sur le Mexique

Elections

Nous avons suivi des mois de campagne électorale marquée par la communication très abondante des différents partis et candidats (très différente de ce que nous connaissons en France).  En effet, même sans nous y intéresser, le sujet s’impose à nous. La communication des différents partis s’invite dans notre vie quotidienne, que ce soit sur internet et sur les réseaux sociaux via Youtube où toutes les vidéos sont précédées d’un spot électoral.

Nous avons eu le droit à un spot publicitaire avec Eliseo, un candidat qui se met en scène torse nu, boxant tout transpirant, afin de montrer qu’il était prêt pour le combat des élections. Autre technique de communication ; la multitude d’affiches ou peintures sur les façades des maisons ! Chacune affichant clairement et fièrement son soutien à son parti et son candidat.

Les résultats ont donné Layda Sansores (première femme gouverneure à Campeche) gagnante de cette élection. Elle représente le parti de gauche ; Mouvement de Régénération Nationale, comme l’actuel président de la République. Cependant, le résultat est aujourd’hui contesté et renvoyé devant les tribunaux. De nombreux problèmes de corruption ont été dénoncés. 
Nous ne savons pas quelles seront les conséquences pour nos socios de ces élection. Mais nous espérons qu’ils pourront continuer à se projeter dans le futur car un peuple qui pense au futur est un peuple qui évolue !

Le départ se rapproche et c’est avec le coeur lourd que je partirai, cette expérience fut forte en émission mais des plus enrichissantes, encore un grand merci d’avoir rendu tout ça possible ! 

Encore merci de nous soutenir ! On vous souhaite une bonne semaine à tous du fond du cœur et on vous dit à bientôt pour une nouvelle newsletter et des nouvelles de nos autres socios !

Ines