La fin de la mission approche

Buenos días a todos !

Voilà que notre mission s’approche de la fin. Quelle expérience extraordinaire. Nous rentrerons avec une nouvelle vision du monde et sommes heureux du travail accompli.

AvceLe travail

Mais la mission n’est pas encore finie et nous mettons tout en œuvre pour terminer nos sujets en cours. Alors que l’accompagnement s’est arrêté de lui-même pour certains, nous travaillons à conclure avec Claudia, Badhy et Yulissa.

Yulissa

Pour Yulissa nous avons finalisé son site web pour son restaurant Santo Taquito. Elle compte beaucoup sur ce dernier et souhaite le faire connaître au plus vite. Nous l’avons également formée à l’utilisation du site afin qu’une fois partis, elle puisse gérer seule les éventuelles modifications. Nous travaillons dorénavant à inscrire son restaurant à un service de livraison. Très utilisé et peu cher ici, cela l’aiderait à augmenter ses ventes quand la situation du covid l’en empêche.

Badhy

Nous avions créé une vidéo afin de présenter son académie de boxe. L’objectif était de trouver de nouveaux élèves dans Champoton autre qu’en passant par le bouche à oreilles. Et ça a fonctionné ! De nouveaux élèves se sont inscrits et il a dorénavant besoin de créer des groupes par âge. Fort de ce succès, nous le retrouvons la semaine prochaine pour faire une nouvelle vidéo avec son groupe d’adolescents. Nous sommes également en train de finaliser l’enregistrement de sa marque. Quand nous sommes arrivés, l’académie était un projet et donnait des cours à ses amis. Aujourd’hui il va pouvoir avoir un retour sur investissement et cela nous ravi. Nous travaillons aussi sur sa papeterie avec son employé Ele. Nous la formons pour l’utilisation des réseaux sociaux et des fichiers Excel.

Claudia

Claudia est très consciencieuse et souhaite que son site web fonctionne. Elle a beaucoup d’espoirs que cela lui permette de compenser ses pertes dues à la crise. Nous passons beaucoup de temps à la former afin qu’elle soit indépendante. Elle se sent dorénavant capable de gérer une commande. Avec elle, nous lançons donc une campagne de communication afin de faire connaître son site. 

accompagnement de Yulissa dans ses projets

Nous travaillons activement pour finir ces sujets avant de partir. Ensuite il sera temps de “despedirse” (dire au revoir). Nous sommes chanceux d’avoir rencontré toutes ces personnes qui auront marqué notre vie.

Marché de campeche
volontaires avec Badhy, socio mexicain

La vie à Campeche

La situation se complique ces derniers jours à Campeche… L’épidémie reprend et le nombre de cas augmente, obligeant les autorités à changer le semaforo (système de couleur par état en fonction de l’avancée du covid) actuel de vert à orange. Ainsi, bars, restaurants, supermarchés et boutiques sont contraints de réduire leur capacité d’accueil, fragilisant l’activité économique. Cependant, les campagnes de vaccination continuent et certaines de nos socias ont pu y avoir accès. De notre côté, nous profitons toujours des rues colorées, des tacos al pastor et des balades le long du Malecon. La saison des pluies ralentit nos activités sportives et extérieures, mais nous aimons toujours autant la vie campechane, et sommes tristes de la quitter dans quelques semaines. 

Nos voyages

Nous sommes partis le temps d’un weekend à la découverte de l’île d’Holbox, dans le Quintana Roo. Après quelques heures de bus et de ferry, nous arrivons les pieds dans l’eau… des flaques de pluie. Malheureusement, dans l’excitation du départ, nous n’avions pas pensé à regarder la météo, sinon nous aurions pu nous rendre compte du weekend orageux qui nous attendait (et prévoir des bottes, un kway et de l’anti moustique). Mais nous avons quand même eu la chance d’assister à un beau coucher de soleil sur la plage tout en profitant de l’ambiance animée de l’île. Nous avons aussi profité d’une excursion en bateau durant laquelle nous avons pêché, puis mangé nos poissons en ceviche, plus frais, impossible !

Voyage à Holbox au mexique, découverte de la peche
Plage sur l'ile holbox, bateau et sortie en mer

Nous espérons que nos newsletters vous ont fait voyager et que vous avez pu vous rendre compte de notre action. Nous écrivons ces mots le cœur lourd tant nous sommes conscients de la chance que nous avons eu de vivre cette expérience. 

Hasta luego,

Emma y José