Des nouvelles de notre binôme

Nous sommes ravis de pouvoir vous envoyer des nouvelles de notre binôme ! Le 15 mai, cela fera 3 mois que nous sommes sur le sol mexicain. 3 mois qui sont passés à une vitesse phénoménale !

Ines et Lucas sont devant un temple maya au Mexique, la pelouse est jaune/ornage à cause de la chaleur

La mission

Nous avions fait un petit tour des socios que nous accompagnons dans la précédente newsletter. A ce jour, quelques changements se sont opérés. Et il nous paraissait important de vous en faire part.

Chefsos

Tout d’abord, nous avons arrêté la collaboration avec Chefsos.
Pour rappel, Fernando, fondateur de Chefsos, commercialise des produits fromagers à Campeche, au niveau local. Alors que nous étions en totale adéquation sur l’impact local du projet, nous ne nous sommes pas senti « utiles », ni en adéquation avec l’évolution ciblée. La raison de notre venue était d’avoir un impact pour aider des gens dans le besoin à avoir un avenir désirable. Fernando ne nous a pas paru spécialement intéressé par une relation volontaire-socio et nous n’avons pas ressenti que nous pouvions lui apporter en ce sens. Après réflexion et discussion avec l’équipe Impulso, d’un commun d’accord, nous avons mis un terme à notre action à ses côtés. 

Ines et Lucas sont avec Teresita et Domingo dans leur restaurant de tapas au Mexique, le toit est en paille
ines s'entretient avec Sandra et Karime à table dans un café

Nos socios

Cinthya Tapas

Ce sont nos chouchous ! Teresita et Domingo sont de vrais repères dans notre mission. Ce qui est incroyable, c’est que nous les accompagnons dans toutes les étapes de leur nouveau projet.
Pour rappel, ils souhaitent ouvrir un nouveau restaurant car l’ancien fait face à des problèmes de voirie. Nous avons fait le business plan complet (prévisionnel, stratégie commerciale, marketing et de communication) et avons participé à la réunion avec Microwd pour présenter le projet et les accompagner au mieux dans le choix de leur micro-crédit. Pour le moment, nous ne savons pas quel sera le taux appliqué mais nous suivons ça de très près. Prochainement, nous allons les aider à rebâtir le lieu de leur nouveau restaurant, puis nous nous appliquerons à les aider sur tous les aspects organisationnels.

Crissanta café et The Cake Depot

Comment parler de l’une sans parler de l’autre ? Ce sont nos deux belles autres surprises !

Sandra et Karime sont deux femmes étonnantes ! L’une vient de Mexico city, l’autre est un pur produit de Campeche. Mais les deux ont un objectif en ligne de mire : rendre la femme mexicaine autonome et indépendante. Comment alors ne pas être en adéquation avec deux pionnières dans le domaine ?

Pour rappel, Sandra a un merveilleux petit café. Karime, vend des produits pour faire ses propres gâteaux, veut donner des cours de pâtisserie à d’autres femmes tout en leur proposant des notions de gestion (fixer un prix, s’insérer sur un marché, pérenniser une activité) pour que celles-ci deviennent autonomes grâce à leur activité.
Les deux femmes manquent de clients et souhaitent agrandir leur communauté. 

La place de la femme au Mexique

Il nous parait important de faire un petit aparté pour vous parler de notre ressenti à propos de la place de la femme. Malgré un certain vent de liberté qui poussent les femmes de notre génération, beaucoup restent dépendantes financièrement des hommes. Sans insister sur le sujet, nous voulions marquer le coup tout de même. On sent que le Mexique est un pays en voie de développement (notamment sur l’aspect liberté) mais qu’il est loin encore de donner la possibilité aux femmes de se sentir libres et épanouies. Voilà pourquoi, nous sommes d’autant plus heureux de travailler avec ces héroïnes !

Notre action

Qu’avons-nous fait ? Nous avons associé les deux femmes pour créer des évènements !

Le premier se tiendra en juin. Il réunira dans le merveilleux café de Sandra (et dans le respect des normes sanitaires), 6 duos parent/enfant dans un atelier de confection de gâteaux, que chacun pourra déguster à la fin de l’atelier. Notre objectif est de mélanger les deux communautés des deux femmes mais également de pérenniser l’activité de l’une comme de l’autre. C’était important que les deux se retrouvent dans la mutualisation des projets. L’évènement permettra de vérifier notre nouvelle stratégie marketing (définie avec chacune). Elles dynamiseront leur activité et toucheront leur communauté commune. La coopération, ça a et ça fonctionnera toujours !Nous avions fait un petit tour des socios que nous accompagnons dans la précédente newsletter. A ce jour, quelques changements se sont opérés. Et il nous paraissait important de vous en faire part.

Paysages mexicains avec pierres et temple maya typique, ciel bleu, arbres et pelouse verte
Paysages mexicains avec pierres et temple maya typique, ciel bleu, arbres et pelouse verte

Nos anecdotes sur le Mexique

Les taux d’intérêts

Vous avez été beaucoup à réagir sur les 8% de taux d’intérêts « attractifs » dont nous avions parlé… Et oui, ici 8% de taux d’intérêts sur un crédit c’est une vraie affaire ! Rappelons que le micro-crédit a été inventé initialement pour « en finir » avec la pauvreté. Utilisé à des fins humanitaires, c’est un levier magique. Utilisé à des fins capitalistes, il en est une tout autre histoire… Mais, c’est aussi ça notre volontariat !
Pour vous donner de quoi vous nourrir d’informations, probablement plus parlantes que notre bonne parole, ci-dessous une étude spéciale de la CGAP : Les taux d’intérêt du microcrédit et leurs facteurs déterminants. 

Elections

On est en pleine campagne électorale ici au Mexique ! Et ça a un impact. D’un parti à l’autre, les visions économiques font prendre un tout autre tournant à la vie locale. C’est pourquoi, nous attendons impatiemment les résultats. De plus, on voit les gens vraiment « concernés » par cette élection. Beaucoup sont dehors à scander les noms des différents partis. Chacun montre très clairement et fièrement pour qui il va voter, c’est très déconcertant, en comparaison à la France où le vote reste secret ! 

lucas et Ines avec la famille de Cynthia, une micro-entrepreneuse devant une cité maya en vacances
Ines et lucas dans un ojo de bagua, un vrai coin de paradis avec des iguanes, des oiseaux

Nos expériences

Un peu plus haut, nous vous parlions de notre proximité avec nos socios du Cynthia tapas. Et bien vous savez quoi ? 

Ils nous ont invité à Chichen-Itza pendant un week-end entier (du 17 au 19 avril). Nous sommes partis avec leurs enfants mais aussi une maman et sa fille colombiennes, autant dire un vrai mix de culture. Et nous nous sommes régalés ! Au programme, nous nous sommes perdus à 300m de profondeur dans une grotte du Yucatan où notre guide s’est mis à rentrer en transe après nous avoir parlé des sacrifices mayas… Vrai moment de panique ! Puis on a fait la visite d’un restaurant un peu particulier qui vendaient de réelles pierres précieuses et autres objets mayas fabriqués main.

La culture locale

Au soir, dodo dans le pueblo de Piste, chez la famille de Miguel, le père. Découverte du petit déjeuner local et de la cochinita (viande de cochon ultra grasse, pour deux végétariens que nous sommes, autant vous dire que nous sommes servis…) puis visite d’une des 7 merveilles du monde, le site archéologique de Chichen-Itza, avec le frère de Miguel. Quel plaisir d’en apprendre sur cette mystérieuse civilisation que sont les mayas ! Avant de se baigner dans le cenote Ik kil. Magique ! La agua bendita !
Puis retour à Campeche avec nos nouveaux amis ! Petit déjeuner français à la maison pour finir dans un ojo de agua, un petit coin de paradis pour camper avec les moustiques, les iguanes et les… crocodiles ! 

Nous sommes toujours conquis par notre mission et surtout heureux de ces moments de partage, il est incroyable de voir à quel point des gens qui n’ont pas grand chose ou rien nous donnent tout !

Encore merci de nous soutenir ! On vous souhaite une bonne semaine à tous du fond du cœur et on vous dit à bientôt pour une nouvelle newsletter, des nouvelles de notre binôme et de nos autres socios !

Ines y Lucas