Le début de la mission

Hola a todos,

Nous nous retrouvons pour cette deuxième Newsletter 1 mois plus tard et exactement 1 mois après le début de la mission et de notre travail !

Le travail

Nous avons donc commencé l’accompagnement de 6 entreprises. La première phase du travail a été de nous faire connaître et gagner la confiance de nos socios (personnes que l’on accompagne). Aujourd’hui ils sont très heureux de nous voir et sont à l’écoute de notre aide. Nous nous sommes rendus compte qu’ici à Campeche nous avons deux types d’entreprises : celles qui ont beaucoup de mal, qui vivent au jour le jour où la pauvreté est remarquable. Mais nous accompagnons aussi deux entreprises avec de nombreux employés et des processus déjà très fonctionnels.

Nous allons vous donner deux exemples.

Badhy

Badhy tient une papelería à Champotón (1h en colectivo) que son père a créé en 1976. Il est prêt à tout pour ne pas fermer boutique, après avoir souffert de la pandémie. Nous avons commencé l’accompagnement en développant ses réseaux sociaux (Facebook est extrêmement utilisé ici). Afin qu’il puisse suivre ses comptes (aujourd’hui sur un cahier) et calculer des taux de marges, nous avons commencé à lui apprendre l’utilisation d’Excel. De plus, nous allons aussi l’aider à développer son académie de boxe qu’il tient à l’arrière de la papelería. C’est très touchant de travailler avec lui car on ressent l’espoir qu’il met en notre venue.

Yulissa

Yulissa, elle, possède trois commerces dans le centre de Campeche : une agence de voyage, un restaurant et une boutique sur le thème des pirates. Elle emploie une dizaine de personnes. Ses problématiques sont différentes ici car elle a déjà de bonnes bases. Nous allons l’accompagner pour améliorer sa communication ainsi que dans l’organisation. Elle est très créative et a tendance à dépenser avant d’avoir bien étudié. 

Emma et Josselin rencontrent Badhy un micro-entrepreneur
Emma rencontre Yulissa, une micro-entrepreneure dans son commerce de voyage

Vie à Campeche

Un mois à Campeche, nous sommes de mieux en mieux intégrés. Entre foot avec des mexicains ou footing le long du Golfe nous compensons le surplus de tacos. Dans la calle 59, la rue animée de la ville, nous nous retrouvons avec des amis les weekends .

Nous apprécions beaucoup la mentalité des personnes ici très curieuses et intéressées.

Voyage

Nous pouvons également profiter d’un pays avec une histoire extraordinaire et des paysages somptueux. Nous avons eu la chance d’aller visiter Chichén Itza et son célèbre castillo où les Mayas sacrifiaient des humains. Au coeur du Yucatán, nous avons aussi plongé dans des cenotes ou navigué au milieu des mangroves.

emma et Josselin au Mexique à Chinchen Izta, une cité maya
Visite de mangroves au coeur du Mexique

Nous sommes très heureux d’avoir pu vous partager tout cela et on revient vers vous très vite pour la suite !

Emma y José