Micro-entrepreneurs et mégas projets !

Hola a todos!

Micro-entrepreneurs et mégas projets ! Aujourd’hui, nous allons vous détailler un peu plus le travail que nous effectuons avec nos entrepreneurs. Vous êtes nombreux à nous interroger sur nos avancées. Dans un premier temps, nous allons mettre le cap sur 2 de nos socios, CarlosJavier

Joséphine et Marie devant un volcan en Equateur en allant chez Carlos, un entrepreneur équatorien
Josephine et Marie devant une cascade, à Banos une ville thermale réputée de l'Equateur

Qui sont nos micro-entrepreneurs ?

CARLOS

Il tient une aubergerestaurant dans les alentours d’Otavalo, dans la région du Lago San Pablo (son auberge offre une superbe vue sur ce lac immense, le plus grand d’Equateur !). Au moment où son commerce était enfin prêt pour accueillir des clients, il a été confronté, comme beaucoup de gens, à la pandémie. L’activité s’est arrêtée et il a du trouver un emploi de remplacement pour nourrir sa famille. Maintenant que la situation s’améliore un peu en Equateur, il souhaite ré ouvrir son auberge “Paila Tola“, et a besoin de notre aide pour : 

  • remettre l’endroit en état : peinture, rangement, ménage, jardinage, bricolage et autre activités manuelles pour donner à cet endroit tout son éclat
  • Faire de la publicité pour son restaurant, via des pancartes dans le quartier, des flyers, et via les réseaux sociaux
  • Lui donner des cours d’anglais et de français, les rudiments, pour accueillir une clientèle internationale

Nous avons commencé le jardinage, l’installation d’une terrasse, et la peinture. Nous lui avons également donné un premier cours d’anglais et une première approche des réseauxsociaux

JAVIER

Chef d’un restaurant “aux saveurs du monde”, Fussion, il a beaucoup voyagé et cherche à travers sa cuisine, a faire voyager ses clients. Il n’hésite pas à créer des recettes originales, mêlant des techniques et des aliments de différents pays. Il est répertorié dans plusieurs guides internationaux, et a connu un réel succès depuis sa création. Seulement à cause du COVID, le tourisme a chuté, et il ne parvient pas à rendre son activité rentable. Ce restaurant étant exclusivement ciblé sur une clientèle internationale, et assez aisée, il connaît de grandes difficultés. Ses objectifs sont donc les suivants : 

  • Profiter de ce moment de baisse d’activité pour redonner un coup de jeune à son restaurant : peinture, décoration, design. 
  • Revoir également entièrement son menu : en l’adaptant à la clientèle locale. Proposer des “almuerzo” (déjeuner) plus simples et qui rentrent dans les prix du marché. 
  • Lui donner de la visibilité sur les réseaux sociaux

Nous avons vu avec Javier l’ambiance et le design qu’il souhaitait pour son restaurant et nous lui avons proposé des alternatives à bas coûts pour qu’il puisse réaliser ses travaux. Nous lui avons également donné un premier cours en marketing digital, avec notamment une première approche d’Instagram. 

Notre week-end à Baños

Nous avons profité de 2 journées sur place, où nous avons pu effectuer différentes activités. Nous avons fait une balade à cheval autour du volcan Tungurahua, avec un guide qui nous a appris une multitude de choses sur le volcan et sur la ville, ainsi que sur la végétation de la région. Ensuite visite del Pailon del Diablo, une cascade impressionnante, avec possibilité de passer sous la cascade : sortez les ponchos !

Enfin nous avons été à 5h30 du matin admirer le lever du soleil sur les montagnes, depuis les termes chauds de la viergeBaños est réputée pour ses termes volcaniques. Des piscines à différentes températures, du glacé au bouillant (plus de 50 ° !)

Josephine visite une grotte dans la ville de Banos
Montent les marches colorées pour entrer dans le marché couvert
Balade en cheval, cowboy équatorien
Balade sur un pont de singe à Banos, la ville thermale

Nous vous tiendrons informés des avancées avec ces 2 socios, et nous vous présenterons les autres dans une prochaine newsletter !

Un beso de Otavalo,

Joséphine et Marie