Petit retour sur nos deux premières

semaines à Chincha Alta, Pérou…

BIEN ARRIVEES A DESTINATION 

Après une arrivée un peu tumultueuse (notamment pour Capucine qui a mis 38h pour arriver à Lima), nous sommes bien arrivées dans notre nouvelle ville de la côte sud du Pérou.


 

LA DECOUVERTE DE CHINCHA ALTA

Chincha Alta est une ville de taille moyenne coincée dans une zone aride entre la Cordillère des Andes et l’océan pacifique. C’est l’été ici et il y fait sec, les mototaxis et collectivos (taxis et bus locaux) klaxonnent sur les routes de terre du centre-ville, et remplissent l’air chaud de poussière.

 

 

UN DEPAYSEMENT TOTAL

Ce n’est pas la ville la plus charmante du pays, mais sûrement la plus dépaysante : rien ici n’est comparable à ce que l’on connaît en Europe. Le dépaysement est réciproque, nous sommes pour les Chichanos (habitants de Chincha) comme deux OVNIS.



NOTRE QUOTIDIEN A CHINCHA ALTA 

Nous avons été accueillies par Térésa, notre Mama péruvienne. Elle est analyste chez Micrédisol, notre institut de microfinance partenaire. En bref, c’est une coopérative qui octroie des microcrédits à desfemmes qui ne peuvent pas bénéficier du système bancaire classique.

La collaboration entre Impulso et Micrédisol, nous permet d’être en contact avec les socias (entrepreneures ayant un crédit chez Micrédisol), à qui nous proposons un accompagnement. Nous avons commencé l’accompagnement en douceur, il s’agit de gagner leur confiance plutôt que de révolutionner leur business.

LES PORTRAITS DE NOS PREMIERES SOCIAS AU PEROU

ROSA

Rosa a une garderie pouvant accueillir jusqu’à 20 enfants. En quelques mois et ne sachant pas vraiment pourquoi, elle en a perdu plus de la moitié. Elle a alors eu recours au microcrédit pour payer ses charges (elle a 2 employées et un fils de 15 ans). Elle nous a paru motivée et enthousiaste à l’idée de travailler avec nous et est consciente de l’urgence de la situation (la rentrée des classes est le 2 mars). Accroître en visibilité est l’enjeu principal de son business afin de trouver de nouveaux clients. Avant notre arrivée elle n’avait même pas de devanture et ne communiquait que sur Facebook, de façon incohérente.

 

 

IRMA

Nous avons aussi commencé l’accompagnement avec Irma, qui a contracté un crédit pour réorganiser son restaurant mais qui semble totalement dépassée par la situation : aucune organisation de l’espace de service, une cuisine sale, absence de menu fixe et de carte…. Son restaurant a un réel charme, qu’on va s’employer à mettre en lumière à coup de peinture, aménagement et rangement. On a aussi l’idée de créer un espace bar où elle présenterait ses pâtisseries pour les clients de l’après-midi.

Elle essuie aussi un manque de clientèle due à l’effondrement du pont qui joint le centre de son village à son restaurant. Les bénévoles précédentes ont commencé des actions de communication (création d’un logo et d’un nom pour le restaurant, d’une page Trip Advisor…) pour l’aider à mettre en avant sa précieuse spécialité, le lomo saltado. A nous de prendre le relais, affaire à suivre…

 

Nous commençons l’accompagnement avec d’autres socias, nous vous tiendrons au courant de nos avancées.

Encore un grand merci à vous tous de nous permettre de vivre cette expérience incroyable !

Capucine & Louise



Retrouvez toutes les nouvelles de nos volontaires, découvrez qui sont nos entrepreneurs et connaissez nos pays d’action et nos partenaires !