Notre première semaine péruvienne !

L’ARRIVÉE À LIMA

Débuter l’expérience à Lima fut… étourdissant ! 10 millions d’habitants, le bruit qui s’ensuit et un ciel gris jusqu’à 18h, la tombée de la nuit. Mais aussi des sourires, la rencontre d’autres étudiants d’Impulso en partance pour Barranca (ville au Nord de Lima), des quartiers colorés et des ceviches ! Une architecture sommaire sauf dans le centre historique où les bâtiments coloniaux sont toujours présents.

 

2 JOURS DE FORMATION DANS LES BUREAUX DE MICREDISOL

Impulso collabore avec MICREDISOL, une Coopérative de Microfinance centrée sur l’accompagnement de ses sociétaires, qui s’inscrit dans une logique de microfinance collective et d’entrepreneuriat au féminin. Basée dans 6 villes de province péruvienne, dont la notre Chincha Alta nous avons été reçus ainsi qu’Andreia, Gaspard et Marguerite (équipe Barranca) dans les bureaux de Lima, actuellement au Wework de San Isidro (quartier financier de Lima). Avec 45 minutes de retard… typique péruvien !

Rencontre de : Roberto (Directeur Général), Hernán (Conseiller Financier), David (Directeur financier) et Manuel (Auditeur interne). Au programme : Histoire de la coopérative, processus d’octroi d’un microcrédit, explications des sources de financement, différences entre microcrédit individuel et groupé, réflexions sur le sur-endettement…

Mais aussi, questionnements sur la religion que nous pratiquons, la famille qui nous entoure et la vision à +5 et 10 ans que nous avons. Thématiques très importantes ici, même (et surtout) dans le milieu professionnel. Et déjeuner local : triptyque de viandes ! De quoi être directement dans le bain !

CHINCHA ALTA, NOTRE NOUVEAU QUOTIDIEN

Nous sommes arrivées mercredi à Chincha, au sud de Lima sur la côte. En bus : 2h30 de Lima sur le papier – 4h en vrai.

Nous avons rencontré l’équipe de MICREDISOL : Juan (Gérant de l’agence) ; Teresa, notre « mama locale » et Jeizon (Analystes Crédits Groupés) ; Giovanna (Assistante) ; et Sergio (Analyste Crédits Individuels) – tous très accueillants, disponibles 24h/24, prêts à nous aider, chacun nous donnant leur bénédictions 10 fois par jour : “bendiciones”. Puis déjeuner local en équipe.

Visite d’un appartement à 2 rues de l’agence (le seul « meublé » de la ville), trouvé par Teresa. Nous espérons qu’il deviendra un appartement « Impulso » pour les prochains volontaires. Installation intense, adaptation à différents standards, patience et un coup de ménage : nous commençons à nous sentir chez nous.

AU TRAVAIL, RENCONTRE AVEC LES ENTREPRENEURES (ICI APPELÉES SOCIAS)

Ni une ni deux, dès le lendemain de notre arrivée nous avons assisté à la réunion de lancement d’un crédit groupé pour 15 femmes entrepreneures. Teresa a présenté la coopérative, expliqué le fonctionnement du crédit groupé et ses prérequis ; puis a tenté de jauger le niveau de confiance qu’elle pouvait avoir en ces femmes. Une grande partie de l’analyse de risque est basée sur la confiance des propos verbaux tenus par les “socias” (domicile, revenus, enfants à charge, endettement familial, etc).

La réunion a eu lieu dans une épicerie appartenant à l’une des socias, à moitié dans le noir pour économiser de l’électricité. La plupart des enfants des socias étaient présents, alternant entre jeux dans de vieux pneus, dégustation de restes de poulet sur le trottoir et cache-cache dans les jupes de leur mère. C’était donc très formel !!

1ère mission : Toujours en compagnie de Teresa, nous sommes allées toquer à la porte de ces 15 socias pour valider leur domiciliation et l’existence de leur “negocio” (activité économique). Prise de photos et questionnaire oral faisant foi de preuves administratives. Pour conclure la conversation, un “Tu ne me mens pas, tu es sûre ?” suffira !

LA VILLE DE CHINCHA, DÉPAYSANTE !

La plaza de Armas avec sa belle église rouge et ses palmiers : le seul endroit propre de la ville. Cette place étant la seule représentation de Chincha sur Google, le contraste avec le reste des rues a été saisissant !
Le marché central avec ses étales serrées les unes contre les autres allant des fruits (mangues, papayes, platanos, maracuya), aux légumes, fromages et viandes pendantes à l’air libre (poulets déplumés, lapins, morceaux de boeuf), décors en plastique pailletés de baby shower et maillots de foot, tupperwares et autres objets de cuisine par centaines pour finir avec une grande variété de graines, épices et sauces.

Entre les bruits de tuk-tuks, voitures et klaxons mélodieux, l’odeur des pots d’échappement, les cris des vendeurs de rues et des rabatteurs de taxis sur un air de musique raggaeton présent dans toutes les boutiques et restaurants : les sorties sont mouvementées.

UN GRAND MERCI !!

Grâce à vous tous, nous sommes aujourd’hui à 94% de notre levée de dons, ce qui nous permet de commencer cette expérience très sereinement financièrement. Nous sommes ultra reconnaissantes de la confiance et du soutien que vous nous avez témoignés ! Et nous espérons encore dépasser les 100% afin de financer du matériel pour nos socias et augmenter notre participation au portefeuille de microcrédit !

La première semaine ici nous a déjà fait prendre conscience de l’impact que nous pouvons avoir et de l’aventure professionnelle et humaine que nous nous apprêtons à vivre. Partage et apprentissage seront les maîtres mots de ces 4 mois !

A très vite !

 Retrouvez toutes les nouvelles de nos volontaires, découvrez qui sont nos entrepreneurs et connaissez nos pays d’action et nos partenaires !