L’agriculture en Équateur

Buenos dias a todos voici des nouvelles de ce dernier mois en Équateur ! Première nouvelle, nous ne partirons pas au Pérou et restons donc 4 mois et demi en Équateur pour appuyer ce que nous faisons ici. Nous ne voulons pas partir le travail à moitié terminé et faisons un point sur l’agriculture en Équateur ! Nous irons tout de même au Pérou, visiter ce beau pays pendant 3 semaines en août.

Plantes et agriculture devant le volcan Imbabura en altitude, nuages et ciel bleu

L’agriculture dans la sierra Equatorienne

Les saisons: ici pas de saison ! Une moyenne de 15-20°C en journée et beaucoup d’épisodes pluvieux. Avantages: des revenus toute l’année. Inconvénients: un travail permanent.
Le sol: volcanique, assez fertile et propice aux culture.
Production de la région: Maïs, pomme de terre, maraichage, avocat et autres arbres fruitiers comme les tomates d’arbre (fruits pulpeux à l’apparence d’une tomate, plus sucré et super pour les jus) et les maracuyas. Un peu d’élevage bovin pour du lait et quelques cochons.
Organisation du travail: ici beaucoup travaillent sur de petites surfaces avec des petits revenus. Le travail est quasiment exclusivement fait à la main, même l’éoandage des produits phytosanitaires (adieu John Deere).

NB: le pays est divisé en 3 parties: la côte à l’ouest, la cordillère (sierra) au centre et la fôret à l’est !

Le groupe de producteurs d’avocats de Chaltura

 

30 personnes, dont 26 femmes, de la communauté San Augustín ont acheté un terrain de 2,5 ha d’avocatiers pour compléter leurs revenus.

Leurs problématiques

Peu voire pas de connaissances sur la culture de l’avocatier, pas de système d’irrigation fonctionnel, un manque de fertilisant suite à l’arrêt de l’élevage de poulet.

Visite de leur ferme.

Avec un ami producteurs d’avocats installé depuis 45 ans nous avons viisté la ferme pour leur faire prendre conscience de la nécessité d’un système d’irrigation adapaté à la sécheresse de leur terrain. Ils ont contacté un spécialiste de l’irrigation pour un devis, financé par vos dons.

Prochaine étape

Trouver l’argent nécessaire à la mmise en place rapide de ce système car la saison sèche arrive, ce qui risque de meutrir les arbres.

 

groupe de producteurs d'avocatiers, champs et arbres fruitiers, plantation

Le restaurant Sabor Vazco

Création d’un nouveau menu: nous avons revu toute la mise en page du menu Sabor Vazco, qu’ils souhaitaient plus moderne, en mettant en avant le caractère local de leurs produits.
Prochaine étape: travailler sur la conservation et la création de nouveaux produits transformés et travailler avec le second binôme sur la visibilité auprès des touristes.

Juan Carlos le producteur de tomates

Projet: trouver avec lui les accréditations nécessaires pour vendre sa production à un meilleur prix auprès du supermarché Supermaxi.
Nous allons, dans les semaines qui viennent, aller chercher des contacts auprès de Supermaxi pour trouver quels sont les prérequis nécessaires.

Juliette et Juan Carlos, un agriculteur qui fait pousser des plants de tomates pour les vendre

Nouvelles rencontres

José Manuel, un producteur de fraises, qui appelle au secours car la pluie de la semaine dernière a totalement ravagé son champ et il a perdu 70% de sa production. Nous voilà un peu désoeuvrées, nous allons essayer de faire le maximum pour lui. Uniotavalo essaye également de faire marcher les assurances pour le remboursement de son prêt. Nous pensons l’aider à remettre en route sa production une fois les 30% récoltés.

UNORCAC

41 communautés réunies dans une seule organisation pour renforcer la sécurité et développer l’agro-écologie. Le but de ce groupe est de favoriser le développement des activités économiques des femmes de la région. Nous pensons à les accompagner sur la partie commercialisation et également sur la partie technique.

On espère avoir répondu à vos questions sur l’agriculture en Équateur !

Merci à tous pour votre soutien !

Caroline & Juliette

Retrouvez chaque mois les dernières nouvelles de nos binômes ! Vous pouvez vous abonner ici pour les recevoir directement dans votre boite mail et les suivre sur le terrain d’action. Bonne lecture 🙂